L’ordonnance n°3 prévoit de faciliter le développement du télétravail. Deux changements majeurs sont prévus.

Le premier vise à renverser « la charge de la preuve ». « Aujourd’hui, le salarié doit demander à l’employeur s’il peut faire du télétravail. Demain, c’est l’employeur qui devra se justifier auprès du salarié s’il lui refuse le télétravail ».

Deuxième changement de taille : la couverture du salarié. « Si une personne en télétravail est victime d’un accident à son domicile, cet accident sera désormais considéré comme un accident du travail ».

source 20 minutes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s