I comme Ikigaï

 

Définition :

Le mot ikigaï vient de la région d’Okinawa au Japon. De “iki” qui signifie “vie” et “gaï” “mission”. Que l’on peut traduire par le « but de vie »

L’ikigaï vient d’une philosophie de vie japonaise qui consiste à trouver un sens à sa vie, un équilibre, une raison de se lever le matin et d’être heureux chaque jour.

 

Quelles en sont les caractéristiques ?

  • L’ikigaï est à la jonction de quatre axes :
    • ce que nous aimons faire
    • ce pourquoi nous sommes doués
    • ce dont le monde a besoin
    • ce pour quoi nous sommes rémunérés

Ce concept a été transposé dans le monde du travail où des coachs en développement personnel utilisent l’ikigaï dans le cadre de parcours professionnels, en le replaçant au carrefour des 4 axes.

La “pensée ikigaï” intéresse tout particulièrement les entreprises qui ont pris conscience de l’importance de la qualité de vie au travail. La peur de la remise en cause éventuelle du sens du travail et le droit au bien-être du salarié créent néanmoins de fortes réticences de la part de nombreuses entreprises à y adhérer .

En conclusion

L’ikigaï peut être une façon de repenser l’entreprise et d’améliorer l’engagement de ses salariés. De nombreux consultants en ressources humaines se sont approprié le concept, questionnant régulièrement les salariés sur leurs envies, leurs passions, leurs vocations et leur ressenti, ouvrant ainsi une piste de réflexion pour la prévention du burn-out ou du bore out.

Les entreprises sensibilisées au sujet en ont fait une composante de leur RSE et un argument d’attractivité pour recruter les meilleurs talents.