Le fait d’être souvent absent (de son lieu de travail, de l’école, etc.). Terme utilisé pour décrire le comportement de personnes régulièrement absentes alors qu’elles devraient être présentes. On pourrait compléter la définition par le caractère délibéré que peut revêtir l’absentéisme dans certains cas.

L’absentéisme ne doit pas être confondu avec l’absence (notamment la formation, les activités syndicales, la maternité ou les congés payés…) L’absence est un phénomène individuel. L’absentéisme désigne un phénomène collectif.

Les causes professionnelles de l’absentéisme

  • Démotivation
  • Management inadapté
  • Sensation d’ennui
  • Pression excessive
  • Frustrations constantes
  • Mauvaise ambiance
  • TMS (Troubles musculo-squelettiques)
  • Accidents du travail à répétition

Les causes personnelles d’absentéisme

  • Environnement familial (exemple : la garde des enfants)
  • Problèmes de santé non liés au travail
  • Choix personnel, sans aucun motif valable

L’absentéisme en chiffres

Le nombre de jours moyens d’absence des salariés français en 2017 était de 17,2 jours (Baromètre Ayming, sur la base de 46 540 entreprises et plus de 1,8 million de salariés). Un taux d’absentéisme de 4,72 % (4,59 % en 2016).Les plus élevés se retrouvent dans les secteurs de la santé, du commerce et des services. Des différences apparaissent selon les régions, la Corse, la Normandie, dans le Grand-Est et en Occitanie ont des taux supérieurs à la moyenne nationale. L’absentéisme atteint 5,3 % chez les femmes pour 3,54 % chez les hommes.

Le coût moyen annuel estimé de l’absentéisme au travail en France est de 107,9 milliards d’euros par an, 4,7 % du PIB (selon une étude de l’Institut Sapiens), soit environ 4.059 euros par an et par salarié (3.521 euros dans le privé et 6.223 euros dans la fonction publique).

Ce qu’il faut retenir :

Les absences pour raisons psychologiques (burn-out) ou physiques (troubles musculo-squelettiques) sont de loin les plus nombreuses, elles représentent les deux tiers des arrêts de travail. Ces absences s’expliquent dans la majorité des cas par des conditions de travail dégradées, une organisation du travail défaillante et par des défauts de management. Un taux d’absentéisme qui augmente régulièrement dans une entreprise est un signe de dysfonctionnement grave et doit être traité en conséquence.