R comme RPS

 

Définition :

RPS ou risques psychosociaux. On appelle ainsi les différents éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel. Leurs causes sont à rechercher dans les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur activité au sein de l’entreprise, notamment les facteurs liés à l’organisation du travail et les relations professionnelles. Les RPS concernent tous les types d’entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.

 

Les différents RPS :

  • le stress provoqué par le sentiment de ne pas atteindre les exigences ou les attentes demandées
  • les violences internes commises par des travailleurs : conflits, harcèlement moral ou sexuel
  • les violences externes, exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés
  • le syndrome d’épuisement professionnel.

Les principaux facteurs déclencheurs :

  • Les exigences au travail
    – des délais et des objectifs manquant de clarté
    – une surcharge des tâches professionnelles
    – une intensification des horaires
    – des interruptions régulières

 

  • Les exigences émotionnelles
    – des contacts difficiles avec les interlocuteurs
    – devoir masquer ses émotions réelles devant ses interlocuteurs
    – des violences physiques ou verbales

 

  • Le manque d’autonomie et de marges de manœuvre
    – un manque marges de manœuvre pour réaliser les tâches
    – des contraintes de rythme de travail
    – une sous-utilisation des compétences du salarié

 

  • Les mauvais rapports sociaux et relations de travail
    – une vision peu claire des tâches à accomplir
    – une absence de solidarité entre collègues
    – un manque d’espaces de discussion pour les salariés
    – des violences physiques ou morales au sein de l’entreprise
    – une non reconnaissance du travail effectué, de la qualité fournie et des efforts
    – un encadrement de proximité inexistant
    – une mauvaise organisation des tâches et de la gestion des difficultés

 

  • Les conflits de valeur
    – la perte ou l’absence du sens du travail
    – l’impression de faire un travail inutile

 

  • L’insécurité de la situation de travail
    Les changements de tout ordre
    – la précarité d’un contrat
    – retard dans les versements des salaires
    – insécurité socio-économique
    – changement de qualification ou de métier non préparé

 

Les conséquences des RPS

  • Un impact sur la santé du salarié
    – troubles musculo-squelettiques
    – maladies cardiovasculaires
    – troubles de santé mentale (troubles dépressifs, anxiété, état de stress, tendances suicidaires)
    – aggravation ou rechute de maladies chroniques.

 

  • Un impact sur l’entreprise
    – une augmentation de l’absentéisme
    – un taux élevé de rotation du personnel
    – le non-respect des horaires ou des exigences de qualité
    – des problèmes de discipline
    – la baisse de la productivité
    – des accidents de travail
    – une dégradation du climat social
    – une image négative de l’entreprise.