T comme Télétravail

Le télétravail désigne l’action de travailler pour son employeur depuis son domicile ou dans un tout autre lieu que les locaux de l’entreprise.

L’article L1222-9 du Code du travail définit ainsi le télétravail : « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication ».

Le télétravail en chiffres

  • 29% des salariés français ont travaillé à distance en 2018
  • 92% exercent leur télétravail de leur domicile
  • 21% travaillent dans des espaces de Coworking. (voir définition du Coworking).
  • 35% utilisent des bureaux distants mis à disposition par leur entreprise
  • 77% des salariés se disent très satisfaits du télétravail
  • 92% des dirigeants estiment que le télétravail contribue à une meilleure qualité de vie au travail
  • 67% des dirigeants déclarent que le télétravail génère une plus grande efficacité au travail
  • 68 % des salariés pratiquant le télétravail sont des cadres principalement dans les secteurs de l’ingénierie, l’informatique et le conseil
  • 44% des personnes concernées par le télétravail vivent en région parisienne

(Étude Malakoff Médéric Humanis 2018)

Le télétravail vu du côté du salarié

Les motivations des salariés sont avant tout d’ordre personnel. Une majorité souhaite réduire le temps de trajet et un tiers des interrogés des horaires plus souples. Pour la plupart des personnes pratiquant le télétravail, cette pratique aide à un meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle, contribue à une baisse de la fatigue et génère des économies financières sur les frais de trajet.

Le télétravail vu du côté des managers

Une grande majorité des managers qui ont expérimenté le télétravail sont confiants. Ils insistent sur le maintien du lien collectif et sont vigilants sur la façon de déléguer et contrôler les tâches ainsi que la gestion de la charge de travail.

Les 6 étapes de la mise en place du télétravail

  1. Recueillir les besoins et attentes des salariés, prendre le temps de recenser les demandes individuelles et de les élargir au collectif.
  2. Définir le cadre du projet, pour en élaborer les contours, les modalités et prévenir les éventuels problèmes qui peuvent survenir durant la phase de test.
  3. Proposer une phase de test, elle peut s’étaler sur plusieurs mois ou un an.
  4. Adapter le management, une occasion pour les équipes de revoir l’organisation du travail et faire évoluer les mentalités.
  5. Choisir les bons outils collaboratifs, nombreux et performants, ils simplifient la vie des collaborateurs afin d’organiser leur journée de manière productive.
  6. Evaluer et ajuster le dispositif, des points réguliers permettent de résoudre les difficultés éventuelles.

Bon à savoir

Le télétravail, dans une entreprise, est défini dans le cadre d’un accord collectif négocié avec les syndicats ou d’une charte spécifique.

Le télétravail occasionnel est désormais pris en compte

Il est possible de recourir au télétravail de manière occasionnelle à condition que ce soit stipulé dans le cadre de l’accord collectif, de la charte, ou à défaut, que l’employeur et le salarié le formalisent par écrit, dans le cadre d’un échange de mail par exemple.

L’employeur doit motiver son refus

Un employeur qui refuse d’accorder le bénéfice du télétravail à un salarié, doit motiver sa réponse.

Le télétravail n’est pas un droit systématique

L’employeur n’est pas du tout obligé d’accepter une demande de télétravail.

Le volontariat reste la règle

L’employeur ne peut pas imposer le télétravail à ses salariés ni licencier ceux qui refuseraient de s’y plier.

Les outils à la charge de l’entreprise

L’employeur est tenu de prendre en charge le matériel, informatique, abonnements et outils nécessaires à l’organisation du temps de travail. Il doit s’assurer que le salarié exerçant en télétravail bénéficie des mêmes droits et avantages que les salariés travaillant dans l’entreprise.

Conclusion

Le télétravail est de plus en plus plébiscité par les salariés et les entreprises. Source de flexibilité, il permet de mieux articuler vie professionnelle et vie personnelle tout en contribuant à la qualité du travail.